Collage, secret de fabrication

Je vous vois, vous êtes en train de lire cet article pour enfin connaître quel secret se cache derrière mes collages... Vous allez être déçu, il n'y a pas de secret, mais vous allez lire ici comment je procède pour créer.



Pour faire un collage, c'est très simple ; il faut : des papiers, des ciseaux, de la colle et de l'imagination (c'est le plus important.).

La première étape est de trouver des choses à coller. Cela peut être des mots, mais dans mon cas, ce sont les images qui m'intéressent. Mon plus gros fournisseur d'images est Emmaüs. Il faut savoir que j'aime les livres et que je ne sacrifierais jamais un livre pour quelques images. Dis comme cela, on dirait que j'ai tué plein de livres, mais c'est faux, cela ne représente même pas une dizaine. Non, ce que je cherche toujours, se sont les encyclopédies illustrées, car elles contiennent une quantité d'images énorme. Le problème est que bien souvent, les images se retrouvent recto verso et là, un choix difficile s'impose. J'en ai une super où je prends la majorité de mes animaux. L’avantage est que les animaux sont en entier alors je peux en faire ce que je veux : les cacher derrière des fleurs, les dresser fièrement en haut d'un gros rocher (ou une moule). Pareil pour les végétaux, mais ceux-là sont beaucoup plus difficiles à découper car les illustrations sont souvent très fines.


Une fois que j'ai découpé vient le temps de la seconde étape : composer. Je déplace. Certains éléments découpés ne seront jamais utilisés mais c'est important d'avoir plein d'images pour pouvoir essayer plusieurs assemblages.


Quand tout est bien en place, vient le moment de tout coller !

Le collage est à présent terminé et c'est le moment d'admirer son travail.

Les personnes qui participent à mes ateliers sont surprises de voir à quel point c'est un moment de détente. Se focaliser sur les ciseaux qui séparent les petites fibres du papier est réellement apaisent. Parlons en des ciseaux, pour mes participant.e.s et moi-même, j'ai choisi de tout petits ciseaux qui font prendre le temps et se focaliser sur le moment.

Le découpage semble être une technique plastique enfantine, mais si l'on veut faire les choses bien, dans la pratique, c'est beaucoup plus subtile et délicat qu'il n'y parait. Et plus le découpage sera précis, plus le résultat sera impressionnant !

Alors à vos ciseaux !

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 L'Apollinarium. Tous droits réservés.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now