• Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 L'Apollinarium. Tous droits réservés.

Carnet à saccager, le plaisir de tout détruire

Mis à jour : mars 18



Ce mois-ci, je vais vous parler de lâcher prise. Pas le "lâcher prise" d'aller dans la nature, faire des trucs de fous, tout ça tout ça... Je vais vous donner des façons de lâcher prise en restant chez vous (ou au café, ou chez des ami.e.s...).

Si vous suivez assidument mon travail, vous avez peut être déjà remarqué que j'aime détruire les choses. D'ailleurs, le terme détruire n'est pas bon. Je créé autre chose. Quand je dis que je découpe mes illustrations dans des livres, parfois, les gens sont choqués. Disons que je fais cela pour leur bien, puisque je donne à des livres abandonnés l'occasion de vivre de nouvelles aventures (sous une autre forme).

Enfin bref, le sujet du jour, c'est le carnet à saccager. Je ne suis pas sponsorisée pour faire cet article, d'ailleurs, si vous débordez d'idée, je vous invite à faire votre propre carnet à saccager. Pour cela, il vous faut un carnet, un stylo bille (pas à encre car cela coule avec l'eau) et plein d'idées.



Saccage ce carnet de Keri Smith.

Il existe en deux formats : A5 et A6. Le petit est le format à emporter partout. Le grand est plus complet, certaines pages sont les mêmes. J'ai les deux. Au début, je faisais des petites actions mais pas vraiment des destructrices et au fur et à mesure, je me suis amusée à déchirer, coller des trucs dégueux. J'ai ajouté une instruction "Donne à manger à ce carnet" Plusieurs personnes y ont contribué en lui donnant des miettes, une frite tombée par terre, des épluchures...


Ceci n'est pas un livre de Keri Smith aussi.

Celui-ci, j'ai un peu plus de mal à le découper. Il n'est pas destructeur comme les deux précédents. Ce sont plus des instruction créatives. Il est imprimé en noir et bleu ce qui fait que je le trouve très beau. Cela n'aide pas.



Un jour 1 page de Adam J. Kurtz

Ce carnet donne des instructions, la plus destructrice était celle de verser de l'eau sur la page. L’intérêt de celui-ce, c'est qu'il est quotidien. Au début, je le faisais avec plaisir. Je m'étais fixé la règle de ne faire qu'une page par jour et de ne jamais rattraper mon retard. Je l'ai commencé le 11 mai 2018 et j'en suis à 94 jours. Certains jours, je ne pouvais tout simplement pas faire les instructions car trop tard, pas chez moi, pas le matériel à disposition.


L'intéret de ces carnets, c'est d'avoir un défouloir. Un livre anarchique. Ce n'est que du papier, et cela fait un bien fou.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now