Carnet de voyage. Où comment collectionner des souvenirs...

Cette année, les vacances vont changer de l'ordinaire. C'est le moment de redéfinir ce que sont les vacances : être ailleurs que chez soi et profiter de ces temps sans travail. Que vous alliez dans une yourte dans le Jura ou visiter votre famille, faites de ce moment un vrai voyage. Pensez-le comme si vous alliez au bout du monde, même si c'est au bout de la ville et racontez le dans un carnet. Pour moi, le format parfait d'un carnet de voyage, c'est le A5 (14.8x21cm)parce qu'il se glisse facilement dans un sac, on peut dessiner et coller des choses dedans. Si vous préférez voyager très léger et y mettre que des mots, dans ce cas le format A6 (10.5x14.5cm) est idéal. Je recommande également de choisir un format classique et éviter les formats paysage (à l'horizontal) car une fois ouvert, un A5 fait 42 centimètres ce qui peut devenir encombrent si vous écrivez dans le train ou sur une table de café.

Après les témoignages de Laura et Johann dans le dernier article, c'est au tour d'Amélie de vous raconter comment elle s'y est prise pour faire son carnet de voyage.

J'espère que la lecture vous fera voyager au Japon comme ça a été le cas pour moi en rédigent cet article.





Pourquoi as tu fais ce carnet de voyage ?

Pour garder une trace de mon voyage, m'aider à m'en souvenir dans quelques années. Cela me permettait aussi de faire le point chaque jour sur ce que j'avais fait au cours de la journée.

Qu'as tu emmené pour le remplir ?

Des stylos-feutres noirs, des tampons et des encreurs.

Qu'as tu acheté sur place ?

Deux rouleaux de masking tape, des stickers, deux autres tampons et un autre encreur.


Qu'as tu mis dedans ?

Plusieurs petites choses glanées au grès de mon voyage : des omikuji (bonne fortune tirées dans les temples) des morceaux d'emballages, de tickets, des plans, des cartes de visite, des billets d'activité, des feuilles d'arbres, des photos instantanées et des purikura (photos de photomaton). Il y a aussi un goshuin, écriture sacrée faite dans les temples. Je suis très heureuse d'en avoir un, car normalement ce doit être fait dans un carnet spécial. Enfin, on y trouve beaucoup de tampons qui étaient mis à disposition dans les gares, c'était mon petit plaisir d'aller demander aux employés où je pouvais les trouver.



6 vues
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 L'Apollinarium. Tous droits réservés.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now